Baigneuse nue sortant du bain par Pavel (Paul) CHMAROFF, non signé (1874 – 1950)

Baigneuse nue sortant du bain par Pavel (Paul) CHMAROFF, non signé (1874 – 1950)

Huile sur toile encadrée sous verre, expertisé par Mr Dan COISSARD, expert spécialisé en peinture Russe.

Né à Voronej en 1874, Paul Chmaroff y découvre le mouvement artistique des Ambulants lors d’une exposition et son inspiration future. Brillant élève de l’école gratuite de dessin de la ville, il rentre à l’Académie des Beaux Arts de Saint-Pétersbourg, dans l’atelier de Répine. Connu pour ses tableaux historiques et de genre, portraitiste du tsar Nicolas II, il devient académicien en 1916. Les évènements de 1918 le contraignent
à s’exiler à Paris en 1924. Il travaille essentiellement sur commande comme portraitiste, exécute entre autres, les portraits de Chaliapine et de Lifar et continue à peindre des paysages peuplés de baigneuses, empreints de la nostalgie de sa terre natale. C’est pourtant sans revoir la Russie qu’il meurt en 1950 à Boulogne-Billancourt.

Artiste : Par Pavel Chmaroff, Non Signé
Epoque : 19ème siècle
Etat : Très bon état
Matière : Huile sur toile
Largeur : 16,5 cm hors cadre
Hauteur : 28,5 cm hors cadre

Prix de vente : 3400€
———-
Nude woman going out of her bath, by the famous Russian painter Pavel (Paul CHMAROFF), unsigned (1874 – 1950)

Oil on canevas, framed under glass, attributed to CHMAROFF by Mr Dan COISSARD, specialized expert in Russian paintings.

Width: without the frame 16,5 cm
Height: without the frame 28,5 cm

DELIVERY: personally and complementary for Paris and up to 200 km around Paris. Please contact us for other destinations, for a shipping quotation

Biography of the painter:

Born in Voronezh in 1874, Paul Chmaroff discovers it the artistic movement of the Itinerant Ones during an exhibition and his future inspiration. Brilliant pupil of the free school of drawing of the city, he returns in the Academy of Arts of Saint-Petersburg, in the workshop of Répine. Known for his historic paintings and of kind, portrait painter of czar Nicolas II, he becomes an academician in 1916. The events of 1918 force him to exile themselves in Paris in 1924. He works essentially to order as portrait painter, executes among others, the portraits of Chaliapine and Lifar and continues to paint landscapes populated with swimmers, marked with the nostalgia for his native land. It is nevertheless without seeing again Russia where he dies in 1950 in Boulogne-Billancourt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.