What Makes Picasso Ceramics Collectible?

One fateful day in 1946, Picasso visited an exhibition of local crafts in the Côte d’Azur, where he met Vallauris-based ceramicist Suzanne Ramié. Head of the family-run Madoura pottery, Ramié invited the artist to her nearby atelier that very afternoon. The ever-curious Picasso immediately set to work experimenting in clay, producing two bulls and a petite faun’s head on the spot. He eagerly returned to the workshop in 1947, where he was to spend the next 25 years creating an astounding 633 different ceramic editions.

picasso-collectible-2020-L20163_94M5M_01.jpg

READ MORE :

https://www.sothebys.com/en/articles/what-makes-picasso-ceramics-collectible?locale=en

@sothebys #sothebys

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.